mardi 31 janvier 2017

Assimil

J’ai déjà mentionné quelques pistes pour apprendre seul, mais comment vraiment apprendre une langue, le vocabulaire, les règles de grammaire, ses particularités et surtout retenir tout ça ? Assimil est un excellent moyen. La méthode a aujourd’hui presque 90 ans et est notamment célèbre en France pour la phrase « My tailor is rich » d’une de ses leçons d’anglais et reprise par Louis de Funès dans Le Gendarme à New York :


Plusieurs collections sont proposées. J’ai testé la collection Sans Peine (italien, espagnol et russe), qui permet d’apprendre une langue lorsqu’on est débutant. J’ai également la méthode pour l’ukrainien et le turc mais je n’ai pas encore vraiment approfondi : j’ai prévu de me remettre au turc cette année, et à l’ukrainien un peu plus tard. La méthode se présente sous forme de livre, disponible avec ou sans support audio. Le livre seul coûte une vingtaine d’euros, ce qui est très raisonnable compte tenu de la qualité du contenu. Je ne me suis pas procuré le support audio (les prix augmentent vite) car j’ai choisi de pratiquer l’oral avec Google Translate, ce qui, pour moi, est suffisant – pour ces langues en tout cas. Cette collection est également accessible en e-méthode (comptez 50€), que je teste actuellement pour le roumain (j’en suis environ aux deux-tiers). Ce format vous donne automatiquement accès au support audio et j'en suis vraiment satisfait. Il existe aussi la collection Perfectionnement, que j’ai testé pour l’italien, et ai commencé pour l’espagnol et le russe, et là encore mon retour est très positif.


Comment ça marche ?

C’est une méthode facile d’accès et donc à la portée de tous. Elle fonctionne sur la base d’un apprentissage régulier : une leçon par jour (30 minutes environ) pendant 3 à 4 mois permet d’atteindre un bon niveau de compréhension et d’expression de la langue :
- la méthode commence avec une courte introduction sur ce qu’il faut savoir avant de se lancer (alphabet, règles de prononciation, etc).
- Viennent ensuite les 7 premières semaines d’apprentissage qui constituent la phase passive. Chaque semaine, vous suivez 6 leçons d’apprentissage et le 7ème jour est consacré à une leçon de révision. Les leçons se présentent toujours de la même façon, à savoir : un texte, le plus souvent un dialogue avec une touche d’humour + des notes de vocabulaire et d’aide à compréhension de la langue + deux exercices.
- A partir de la 50ème leçon, la phase active commence. Cette seconde phase suit la même organisation que la première (6 leçons + 1 révision) mais à la fin de chaque leçon, on vous demandera de revenir à une leçon de la première phase et de traduire le texte du français vers la langue que vous apprenez. Ainsi, après la 50ème leçon, on revient à la 1ère ; après la 51ème leçon, à la 2ème, etc.
- A la fin de la méthode, on trouve un index grammatical et un lexique.

Pourquoi ça fonctionne si bien ?


Assimil fait appel à la répétition (et non au « par cœur ») et à la régularité. Et effectivement, c’est bien en répétant et en étant régulier qu’on apprend le mieux ! Si j’insiste autant sur ces deux facteurs, c’est parce qu’ils permettent réellement de faire la différence. Je continuerai à partager d’autres méthodes et astuces que j’utilise parallèlement à Assimil, mais pour moi cette technique reste une des plus efficaces. Si je ne devais en recommander qu’une seule, ce serait celle-ci !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire