samedi 28 janvier 2017

Parler une langue avec seulement quelques mots

Quelle que soit la raison, vous pouvez être amenés à voyager dans un pays dont vous ne connaissez pas du tout la langue. Si vous voulez prouver votre intérêt sans trop vous investir, vous pouvez déjà vous concentrer sur quelques mots qui vous permettront de communiquer un minimum. Dans cet article, j’ai recensé les catégories de mots essentiels et leur signification en anglais, en allemand et en italien, en privilégiant les traductions qui marchent dans le plus grand nombre de contextes. Pour ce qui est de la prononciation, il existe un moyen simple de la connaître : il suffit de taper le mot dans Google Translate et de cliquer sur l’icône « haut-parleur ».

5 mots pour être poli
bonjour > hello, hallo, salve
s’il vous plait > please, bitte, per favore
merci > thank you, danke, grazie
désolé > sorry, Entschuldigung, scusi
au revoir > bye, tschüss, ciao

3 mots pour prendre position
oui > yes, ja,
non > no, nein, no
peut-être > maybe, vielleicht, forse

8 expressions pour dire ce que vous ressentez
chaud que ce soit pour vous plaindre de la chaleur en août ou du radiateur qui chauffe trop fort dans votre chambre d’hôtel > hot, heiß, calde
froid que ce soit pour que le réceptionniste vous donne une couette plus épaisse ou pour faire comprendre au serveur du restaurant que la queue de trente mètres devant l’entrée n’est pas une raison pour ne pas servir de pizza chaude > cold, kalt, freddo
j'ai faim > I'm hungry, ich habe Hunger, ho fame
j'ai soif > I'm thirsty, ich habe Durst, ho sete
je suis en colère / ça m'énerve > I'm angry, das ärgert mich, sono arrabbiato
je suis content > I'm happy, ich bin froh, sono contento
je suis malade > I feel sick, ich bin krank, sono malato
je suis fatigué > I'm tired, ich bin müde, sono stanco

2 phrases pour mettre un terme au monologue de la personne en face de vous
Vous êtes à Francfort. Vous entrez dans un petit restaurant allemand, où vous allez enfin pouvoir déguster une Bratwurst et savourer votre litre de bière. « Hallo! » Le serveur vous entend et vient à votre rencontre. Il veut vous attribuer une table près de la porte. Vous montrez les flocons de neige qui commencent leur danse infernale derrière la fenêtre et vous dites « nein, kalt ». Il vous montre alors une petit table au fond de la salle, vous souriez : « ja, bitte ». Le serveur vous accompagne jusqu’à votre table. Il vous laisse vous asseoir et vous tend la carte. « Danke! » Vous repérez immédiatement les mots Bratwurst et Bier écrits en caractères gothiques sur la première page. Vous désignez les heureux élus au serveur qui acquiesce sans dire un mot et repart aussitôt la carte sous le bras. Le repas vous convient tout à fait et au moment de payer, vous souriez au serveur et dites « ich bin froh ». Le serveur, qui s’était montré peu loquace jusqu’ici, vous retourne votre sourire et dit « Sie sind Franzose, oder ? Den Akzent habe ich sofort bemerkt, muss ich sagen. Es ist ja ziemlich schwer, sowas zu verstecken. Woher kommen Sie genau? Ich war einmal in Paris vor… naja, etwa zehn Jahren. Die Stadt ist ja riesig. Bin leider nicht lang genug geblieben aber das war echt toll! ». Vous restez sans voix, incapable de répondre quoi que ce soit à ces paroles incompréhensibles. Alors avant que le serveur ne reprenne son soliloque, vous prenez les devants : « Ich verstehe nicht. Ich bin Franzose. », je ne comprends pas, je suis Français*. Le serveur aura au moins eu la réponse à sa première question avec en prime, un dernier sourire de votre part alors que vous vous exclamez « Tschüss! ». Vous rejoignez maintenant la procession nocturne de flocons de neige, en pensant au discours que pourrait vous réserver également le réceptionniste de l’hôtel à votre retour et préparez déjà votre réplique « Entschuldigung, ich bin müde ». Toujours avec le sourire, natürlich! :)

* I don’t understand, I’m French / Non capisco, sono francese

--

Bien sûr, avec juste ces quelques mots, on est vite limité dans les possibilités d’échange mais ça permet déjà de créer un contact. Au final, peu de gens font réellement l’effort de dire ne serait-ce que « merci » dans la langue locale, alors que le moindre investissement de votre part vous sera rendu au centuple !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire