jeudi 26 janvier 2017

Vous pouvez apprendre la langue que vous voulez

If you don't speak French, don't freak out! Actually, I also wrote this article in English. You can find the link at the bottom of the page :)

Certaines personnes sont passionnées. Elles sont profondément et continuellement motivées par une activité : la musique, le théâtre, le sport… Je suis un passionné. Un passionné de langues.

Il y aurait deux types de personnes : celles qui peuvent apprendre les langues et celles qui ne peuvent pas. Les premières auraient ce qu'on appelle "le don des langues". C'est ce que la plupart des gens pense : “je ne suis pas doué pour les langues, j'ai essayé d'apprendre mais je n'y arrive pas”. Je ne crois pas en cette théorie. Je ne crois pas au “don des langues”. Je pense qu'il y a deux types de personnes : celles qui ont envie et qui aiment apprendre les langues et celles qui n'aiment pas ou n'ont pas particulièrement envie de les apprendre.

Je passe beaucoup de temps à apprendre les langues. J'y mets non seulement de la passion mais aussi du travail et des efforts. J'ai appris une dizaine de langues – la moitié d'entre elles au cours des 12 derniers mois – et peux en parler 7 à des niveaux différents. Le but de cet article est de partager 5 astuces sur l'apprentissage des langues. Des astuces qui fonctionnent très bien avec moi et qui j'en suis sûr, peuvent aider d'autres personnes à apprendre la langue qu'elles veulent. Par “autres personnes”, je veux dire "vous", et par “la langue qu'elles veulent”, je veux dire “N'IMPORTE QUELLE langue que vous voulez”.

1. SOYEZ MOTIVÉS!

Je n'ai pas dit que vous pourriez apprendre n'importe quelle langue et je ne le dirai pas. Simplement parce que je ne pense pas que ce soit vrai. Ce que j'ai dit, c'est “vous pouvez apprendre la langue QUE VOUS VOULEZ”. La clé du succès, c'est la motivation. Si vous n'êtes pas motivés par la langue, il y a peu de chance que vous arriviez à la maîtriser. Je pense même que c'est une des principales raisons qui expliquent pourquoi certaines personnes ont tant de mal à apprendre les langues - par exemple, si vous essayez d'apprendre le chinois parce que c'est "la langue du futur”, une “langue utile”, mais pas parce que la langue elle-même vous motive. Si vous voulez apprendre le français parce que vous êtes en couple avec un(e) Français(e), le russe parce que l'alphabet cyrillique vous fascine ou le suédois parce que le concept de “gökotta” vous plait, alors allez-y ! L'année dernière, j'ai décidé d'apprendre l'italien parce que je me suis toujours senti attiré par la beauté et la musicalité de cette langue.

2. ÉVITEZ LES STÉRÉOTYPES!

Vous avez décidé d'apprendre une langue et vous êtes motivés. Super ! Maintenant, il va falloir oublier les stéréotypes qui pourraient vous empêcher d'avancer. Y compris le "don des langues". Croyez en votre capacité d'apprentissage et ayez confiance en vous ! Mais ça inclut aussi les stéréotypes liés a la langue en soi. Imaginons que vous ayez choisi l'allemand (bon choix !). Vous allez certainement rencontrer des gens qui vous diront “l'allemand, c'est super difficile, c'est impossible à apprendre!”, “l'allemand c'est une langue horrible et agressive!” ou "l'allemand ça sert à rien, on ne le parle qu'en Allemagne". Généralement, ceux qui disent ça n'ont jamais essayé d'apprendre l'allemand (ou s'ils ont essayé, ils n'étaient pas motivés… retour a la case départ) ou connaissent seulement le mot “ACHTUNG”. Merci Louis de Funès ! :) Détachez-vous de ces stéréotypes ! Pour ma part, je ne considère pas l'allemand comme une langue moche ou difficile. Et non, on ne la parle pas qu'en Allemagne. Je ne crois pas non plus au concept de langues "utiles" et "inutiles". Il n'y a que vous pour savoir quelles langues peuvent vous être utiles ! Étant donné que je vis et que je travaille en Allemagne, l'allemand est extrêmement utile pour moi. En revanche, le chinois, "la langue du futur", ne l'est pas (encore ?).

3. PLONGEZ DANS UN NOUVEAU MONDE !

Évidemment, être motivé et libéré des clichés, ça ne suffit pas. Vous aurez besoin de plus pour apprendre une langue. Vous devez plonger dans un nouveau monde ! Quand j'ai commencé à apprendre l'italien, je me suis mis à vivre 100% "à l'italienne". Non seulement j'apprenais la langue, mais en plus, j'écoutais Tiziano Ferro et Lorenzo Fragola, regardais des films et des séries en italien (des séries américaines mais les doublages en italien sont vraiment top !), lisais La Repubblica et Corriere della Sera, parlais avec des Italiens, et j'ai voyagé trois fois en Italie en l'espace de quelques mois (ce qui n’était pas nécessaire, mais voyager est une autre passion pour moi et l'Italie est un pays magnifique).

4. GÉREZ VOTRE TEMPS !

Gérer son temps est primordial. Il faut pratiquer tous les jours, surtout durant les premières semaines d'apprentissage. Si vous ne pratiquez que le week-end ou quand vous avez le temps, ça ne marchera pas. Il vaut mieux apprendre 30 minutes par jour que 3 heures le week-end. Si vous avez vraiment envie d'apprendre une langue, je suis sûr que vous pouvez trouver 30 minutes par jour, non ?

5. FAITES DES ERREURS !

Ça peut sembler paradoxal, mais c'est en faisant des erreurs qu'on apprend. C'est pour cette raison que vous devez faire des erreurs. N'attendez pas pour parler ! Parlez dès que l'occasion s'offre à vous, même si vous ne connaissez que 10 mots. Il y a deux semaines, j'ai décidé de commencer à apprendre le roumain. J'ai appris quelques mots et je suis allé voir une collègue roumaine. Je lui ai dit en roumain “Salut ! Ça va? Moi, je suis fatigué. Je suis peut-être malade”. Le lendemain, j'ai voulu m'exprimer avec des phrases plus complexes mais je faisais des erreurs et c'était plutôt confus. Mais ça m'a servi dans mon apprentissage. Il ne faut pas avoir peur d’être ridicule. En réalité, dans une situation comme celle-ci, on est curieux, courageux, intéressé... en fait, tout sauf ridicule. On montre de l'intérêt pour la langue de quelqu'un, sa culture, son pays... Comment pourrait-on être ridicule ? Si vous acceptez de faire des erreurs, vous accepterez de quitter votre zone de confort. C'est aussi pour ça qu'il faut éviter de se réfugier dans "une langue de confort". Si vous voulez parler allemand, russe ou japonais avec quelqu'un, efforcez-vous de parler un maximum cette langue, même si votre interlocuteur parle parfaitement français.


En conclusion, apprendre et parler une langue étrangère n'est pas toujours facile (j'ai vraiment envie de pleurer face au subjonctif imparfait en italien parfois, mais je garde la tête haute) mais n'abandonnez pas ! A une certaine époque, vous étiez motivés, vous n'aviez pas de stéréotypes, vous étiez confrontés à un tout nouveau monde, vous aviez beaucoup de temps disponible pour apprendre et vous faisiez beaucoup d'erreurs. Vous ne vous souvenez certainement pas de cette époque et c'est normal : vous n'étiez qu'un bébé. Et que s'est-il passé ? Au final, vous avez été capable d'apprendre une langue : votre langue maternelle ! Alors, retrouvez le bébé en vous et croyez-moi : vous pouvez apprendre la langue que vous voulez !

Si vous avez d'autres astuces et conseils sur l'apprentissage des langues, n'hésitez pas à les partager ! :)

J'ai écrit cet article en anglais à l'origine. Voici le lien.
If you want to read the original version of this article in English, just click on this link.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire