jeudi 2 février 2017

Disney, partenaire d'apprentissage

Disney a joué un rôle crucial dans mon enfance, particulièrement les dessins-animés des années 1990 avec lesquels j’ai grandi : Tarzan, Le Roi Lion, Le Bossu de Notre-Dame, Pocahontas, Mulan, Hercule, La Belle et la Bête, etc. Depuis plusieurs années, j'ai pris l'habitude d’intégrer cet univers que je connais bien à mon processus d’apprentissage des langues. En particulier les chansons.

En anglais
S'il y a un Disney dont les chansons sont à écouter en langue originale, c'est évidemment Tarzan Elles sont interprétées par Phil Collins, qui prête également sa voix (et son accent !) aux versions française, italienne, espagnole et allemande.

                                    
  
En allemand
Attention ! Je vais évoquer un film sacré et un personnage majeur. Le Roi Lion et Scar. La chanson "Soyez prêtes" reste pour moi l'un des morceaux les plus réussis de Disney. En français, le grand Jean Piat nous livre une performance remarquable et à mon sens inégalée. Apprendre d'autres langues, c'est aussi apprendre à mieux comprendre et apprécier la sienne et je dois dire que j'adore les sonorités de ma langue. Une performance comme celle de Jean Piat ne peut que contribuer à renforcer ce sentiment. Ceux qui ne voient pas de quoi je parle peuvent se rattraper ici. J'ai donc du mal à trouver une version étrangère qui me satisfasse réellement. L'exception est la version allemande, "Seid Bereit" :


En espagnol
Jean Piat a doublé un autre méchant mythique : Frollo. Quel privilège pour ce dernier de pouvoir s'exprimer dans sa langue maternelle avec une telle voix ! Ici, "Fuego de Infierno", la version espagnole d'"Infernal" : 


En italien
"Colori del vento", connu chez nous sous le nom de "L'air du vent" :


En roumain
"Vă voi face bravi eroi", en français "Comme un homme" :


En russe
Là, je vais faire un écart. Pas de chanson Disney : je me tourne plutôt vers Fox Animation Studios. Vers Anastasia, pour avoir le plaisir de l'entendre chanter dans sa langue maternelle :


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire