lundi 13 février 2017

L'allemand, c'est marrant

L'allemand est une langue incomprise. On la trouve difficile et trop sérieuse alors qu'en fait... l'allemand, c'est marrant !

1. Ils utilisent des mots amusants

En allemand, les mots sont logiques et parfois poétiques :
- Nackt nu + Schnecke escargot = Nacktschnecke escargot nu ... en français, limace !
- Hand main + Schuhe chaussures = Handschuhe chaussures pour les mains ... en français, gants !
- Kühl froid + Schrank armoire = Kühlschrank armoire froide ... en français, frigo !
- Staub poussière + Sauger suceur = Staubsauger suceur de poussière ... en français, aspirateur !
- Glüh brillante + Birne poire = Glühbirne poire brillante ... en français, ampoule !

2. Ils ont un mot pour tout

J'avais déjà parlé du ver d'oreille ou "Ohrwurm". Un autre exemple est "Schadenfreude" qu'on pourrait traduire par "joie malsaine", ce bonheur que vous pouvez ressentir face au malheur des autres (c'est mal). Ici, quelques illustrations supplémentaires. Je trouve l'article assez divertissant, mais bizarrement après plusieurs mois passés en Allemagne et en Autriche et hormis le fameux "Ohrwurm", je n'ai jamais entendu aucun de ces mots.

3. Ce n'est pas la taille qui compte ! (en fait, si)

En français, "anticonstitutionnellement" est généralement considéré comme le mot le plus long. Cela ferait bien rire les germanophones. En allemand, il serait de taille moyenne. Les mots allemands n'ont pas de limite de taille car il est possible de construire celui qu'on veut en ajoutant des mots (presque) à l'infini. Et pour quelqu'un comme moi qui aime inventer des mots, c'est un jeu très drôle, auquel on se prend très vite.


Pour ceux qui voudraient rire encore un peu grâce à (et non pas de !) l'allemand, suivez ce lien ! :)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire