lundi 13 février 2017

The Future is bright, right ?

TO READ THE ARTICLE IN ENGLISH, CLICK HERE.


Avec son design blanc et épuré, on le prendrait presque pour une manette de Wii. Bizarrement, le logo de la marque à trois lettres ressemble aussi beaucoup à celui de la console Nintendo. Mais il s'agit de tout autre chose ! Ili wearable translator envahit les réseaux sociaux et vous vous en êtes peut-être déjà rendu compte. Si ce n'est pas le cas, voici une courte vidéo de présentation pour vous rattraper :


Je sais ce que vous vous dites. C'est un produit génial, non ? Je dois avouer que je suis très impressionné moi aussi. D'un point de vue pragmatique, ce puissant petit objet est une bénédiction, qui a pour vocation de conjurer le sort funeste du chapitre de la Tour de Babel. C'est le parfait candidat pour changer le futur... et pour jouer dans Black Mirror !


Ne m'en voulez pas, mais je pense que les humains ont une tendance naturelle à la paresse. Si vous pouvez atteindre le même objectif avec deux méthodes différentes, la première est simple et rapide et la seconde, longue et difficile : laquelle choisissez-vous ? Videz-vous votre baignoire avec un gobelet ou en libérant la bonde ? Voilà, c'est ce que je veux dire. J'ai bien peur que ce gadget révolutionnaire va tuer le désir d'apprendre les langues étrangères. Si vous pouvez communiquer dans n'importe quelle langue sans problème, pourquoi donc continueriez-vous à investir autant de temps et d'efforts dans l'apprentissage ?

Je ne suis même pas sûr que l'on puisse parler de communication. En tout cas, pas de communication humaine. Anticiper une société naissante où tout le monde serait prêt à dégainer son arme parlante contre le charabia comme les chevaliers vaillants décapitaient les barbares de leur épée agile il y a quelques siècles n'est rien d'autre qu'un cauchemar éveillé pour moi. L'incompréhension linguistique sera terrassée. Et l'incompréhension culturelle ?

Ne me jugez pas trop vite. Je suis totalement pour un recours sage et parcimonieux à cette nouvelle technologie. Mon but n'est certainement pas de diaboliser le progrès. Vive le progrès ! Néanmoins, je suis sincèrement inquiet de l'avènement d'une ère où nous ferions place au Prince Ili (oui, c'est bien lui !) et enfermerions la curiosité dans les oubliettes. Un futur qui n'est pas sans rappeler la prophétie de Wall-E, où immobilisme et inaction règnent en maîtres et les interfaces technologiques sont la seule interaction avec le monde extérieur.


Je suis contre une utilisation généralisée de cet instrument intelligent de la même façon que je n'exprimerais pas le souhait de la téléportation à un génie généreux. Voyager ce n'est pas seulement visiter un endroit lointain. C'est aussi faire le déplacement jusqu'à cet endroit. On peut dire la même chose des langues. Apprendre une langue, c'est entreprendre un voyage. Un voyage loin d'être reposant, certes ! Le chemin imprévisible que vous emprunterez débouchera souvent sur des pentes glissantes et la mer houleuse ne vous épargnera pas. Mais vous savez, comme on dit, "on n'a rien sans rien" ! Au cours de ce voyage, vous apprendrez et découvrez. Pas seulement une langue, aussi et surtout une culture.

Je vous ai déjà mentionné ce proverbe arabe que j'adore : "Apprends une langue, tu éviteras une guerre." J'ai fait quelques recherches et je suis au regret de vous informer que je n'ai pas trouvé "parle automatiquement une langue et tu éviteras automatiquement une guerre".

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire