dimanche 26 mars 2017

Retenir le vocabulaire (2)

Deuxième article consacré à "Comment retenir les mots ?" Vous trouverez le premier article ici.

La dernière fois, j'ai exposé deux méthodes importantes (pour moi en tout cas) pour apprendre une langue : décomposer les mots et tirer la langue par les cheveux. Je vais les reprendre toutes les deux aujourd'hui, toujours avec le russe pour exemple, et en les appliquant à une catégorie de mots particulièrement importants : ceux qui permettent d'exprimer les actions, les verbes !

 Tirer la langue par les cheveux

- играть, jouer. Si ce verbe russe voulait dire gratter, on le retiendrait sans difficultés. Je l'ai retenu en l'associant à l'expression argotique "jouer de la gratte".

- работать, travailler Je l'ai lié à raboter, tâche importante du travail de menuisier. Puis, comme je l'avais fait pour "огонь", j'ai réalisé que ce mot pouvait se retenir facilement grâce à ses racines. Car "работать" est de la même famille qu'un autre mot russe qu'on utilise en français et dans de nombreuses autres langues : робот, robot. Par ailleurs, la première syllabe du verbe, раб, veut dire esclave. Raison de plus pour croire que les Russes ont vraiment tout compris à la vie ! Si on ajoute le préfixe раз au verbe, qui est aussi un mot en soi en russe, puisqu'il signifie fois, on obtient разработать pour élaborer, mettre au point, concevoir. Ce qui fait déjà pas mal de mots autour du seul verbe travailler.

спрашивать, demander. Me fait penser à : "Pas si vite !" - donc "Tu pourrais répéter en parlant plus doucement s'il te plaît, je te le demande."

- признать, reconnaître, admettre, avouer. Me fait penser à "prise de notes" et pour admettre quelque chose, il faut d'abord en avoir conscience, autrement dit en avoir pris note. De manière moins extravagante, c'est un dérivé de знать, qui se traduit par savoir. Tout simplement.

- сгореть, brûler, prendre feu. C'est gore, non ?

- собрать, réunir, rassembler. Réunir la famille, les frères et sœurs, par exemple. Frère en russe se dit брат.

- утонуть, noyer. Me fait penser à entonnoir, qui a aussi un rapport avec l'eau.

- хихикать, ricaner. "Hihi" + "cat" et on imagine immédiatement une sorcière.


 Mots-vivants

La décomposition rend les mots vivants :

- ненавидеть, détester. On y trouve видеть qui veut dire voir. Détester quelqu'un, c'est justement ne pas (en russe не) pouvoir le voir.

- забыть, oublier. On y trouve быть, être et un jour, un grand philosophe a dit "N'oublie pas qui tu es !", faisant coexister ainsi les deux termes.

- уговорить, convaincre. Cela passe par la parole : ça tombe bien, говорить signifie dire, parler.

- глотать, avaler. Il y a le mot glotte, et ce n'est pas un hasard.

- включать, allumer et выключать, éteindre. En russe, ключ veut dire clé.

- Puisque j'ai évoqué une paire de mots, en voici une autre : открыть, ouvrir, découvrir et закрыть, fermer.

- оценить, estimer contient le mot prix, цена.

ATTENTION ! Tous les conseils que je partage dans cette série "Comment retenir les mots ?" ne sont pas sans risque. Il faudra souvent apprendre les mots tels qu'ils sont et se garder de vouloir à tout prix et à chaque fois les décomposer ou les tirer par les cheveux. Cela ne marche pas toujours et ne doit pas non plus devenir une habitude. En plus, certains mots n'aiment pas vraiment qu'on les tire par les cheveux... soyez prévenus.

Faire sauter la barrière de la langue pour accueillir les mots-vivants n'est pas sans risque

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire